Copyright Joël Bartoloméo 2016
Built with Indexhibit

Joël Bartoloméo est né en 1957. Dans les années 1990, il joue à l’anthropologue amateur en réalisant de courtes séquences prises sur le vif au plus près de sa vie familiale. Son travail explore la représentation de l’intime telle qu’elle apparaît dans les "films de famille".
En 2000, il commence un travail sur l’actualité à travers des revues de presse en images qu’il met en relation avec l’intimité de ses cahiers de rêves. Le fait-divers, comme les images produites par les conflits armés s’entrelacent avec un récit toujours tenu à la première personne, entremêlant ou effaçant ainsi les identités.
Catherine Francblin écrira à propos de sa série sur les autoportraits (2006, Galerie Alain Gutharc): « L’ombre dense de la mélancolie enveloppe ces séquences, non seulement à cause de la musique, déjà ancienne, ou de la voix particulièrement grave de l’artiste et de son air pénétré, mais aussi du désir paradoxal et insensé qui sous-tend les films de dire la vérité sur soi et la conscience simultanée que cette vérité ultime est impossible à exprimer, quelle que soit la sincérité avec laquelle on se livre ». in art press, janvier 2007, p.87
Ce travail sur l’autoportrait engagé en 2006 est présenté au Musée d’art moderne de la Ville de Paris en 2008. En 2009, il est invité en résidence à hôpital psychiatrique de Dunkerque, où il travaille avec les personnes accueillies et essaie de restituer le poids d’une image d’enfance qui les hante. En 2012 au Musée d’art moderne de la Ville de Paris, il revisite l’univers des films de famille dans un contexte élargi en intégrant des photos empruntées à d’autres familles. En 2015, il investit une salle du château de Alden Biesen (Belgique) où il entremêle l’univers désenchanté de l’enfance et celui de l’imaginaire.

Joël Bartoloméo vit et travaille à Berlin et enseigne à l'ÉSAD • Grenoble depuis 2001.



Expositions personnelles
2015
FRAC Poitou-Charentes, The player. Mes vidéos, 91-95, program. Hélène Dantic
2010
Galerie Alain Gutharc, Sunday’s screeming du 14 février
2009
7ème EST, FRAC Nord-Pas de Calais, Dunkerque, dir : Hilde Teerlinck
2008
Portraits, Joël Bartoloméo, Musée d’art moderne de la Ville de Paris
2007
ROCKSTAR COWBOY SOCIALIST, Galerie Visite ma tente, Berlin
www.visitematente.com/daten/fr/joel07.html
2006
ALL OVER ME, Galerie Alain Gutharc, Paris
Sol Mur Plafond, Marseille, Stephane Magat
World at home, &NBSP La Générale, Paris
T'avais oublié, non ?, Espace Croisé, Centre d'Art Contemporain, Roubaix
Il viaggio allucinante, Galerie Alain Gutharc, Paris
Revue de Presse 2001, Le Hall, Ecole nationale des beaux-arts de Lyon
Opération séduction, Ecole municipale des beaux-arts, Collège Marcel Duchamp, Châteauroux, catalogue
Art Brussels, Galerie Alain Gutharc, Bruxelles, catalogue
Joël Bartoloméo, Ecole Supérieure d’Art, Perpignan
Désir : regretter l’absence de, Galerie Alain Gutharc, Paris
Solos, Kunstmuseum, Bonn, Allemagne
Maintenant ou jamais, Galerie Alain Gutharc, Paris
1995
D’ici là, Espace croisé, Euralille, Lille
Joël Bartoloméo–Paul Pouvreau, FRAC Limousin, Limoges, catalogue Collection du FRAC vol. 2


Expositions collectives
2010
Extension du domaine de la réalité, École des beaux-arts de Rennes.
Dont Acte, Espace Croisé centre d’art Contemporain, Roubaix, cur. Éric Deneuville

2009
Preview Berlin, Galerie Visite ma Tente, Marie-Jo Ourtilane
Pas nécessaire et pourtant indispensable, Centre d’art contemporain Meymac, cur. Caroline Bissière
Totens sans Tabous, Fiac (Toulouse), Patrick Tarres

2008
Musée Réattu/Christian Lacroix, Arles
Les Rencontres Photographiques d’Arles, curator: Christian Lacroix, catalogue
Pas d’histoire, Film at the South London Gallery, curated by Anne-Sophie Dinant, Londres

2007
Joël Bartoloméo und Marylène Négro, Galerie Maurus Gmür, Berlin
All My Best Friends, LIA, Grenoble, cur. Alexandra David et Sophie Vigourous
Je est il, Je sont ils, Abbaye Saint-André, Meymac, cur. J-P. Blanchet et C. Bissière

2006
Le mensonge, Festival Photos-Légendes, Le Pavillon, Pantin, Hervé Rabot
Animals, Bruxelles, cur. Fabienne Dumont, catalogue
Formalité, La Génerale, Paris, Marc Moret et Julia Varga
Cultures amoureuses, La Villette, Paris, catalogue

2005
La peau, c’est ce qu’il y a de plus profond, Musée des beaux-arts de Villeneuve d’Ascq, cur. M-C. Sellier et E. Delapierre, catalogue
Idéal #7, Espace Croisé, Roubaix, catalogue
Le sommeil, Château-gonthier, cur ; Bertrand Godot, catalogue.
Portrait, Galerie Alain Gutharc, Paris
De lo Real y lo Ficticio, Museo de Arte Moderno de Mexico, cur ; Catherine Francblin et Jean-Marc Prévost, catalogue
Agir proche, Maison de la Culture, Amiens, cur ; Olivier Grasser
Festival Vidéo d’Oberhausen, sur invitation de M. Schwierin, catalogue

2004
Vidéoformes, installation, Clermont-Ferrand, catalogue
FIAC, Galerie Alain Gutharc, Paris
La mossa delle idee, Videodays 2004, cur. Fiammetta Strigoli, Firenza, catalogue
35h, Les laboratoires d'Aubervilliers
Biennale de l'Image en Mouvement, Genève
Centre Culturel français de Milan, invitation de Claire Burrus
+ si affinité, organisation : Patrick Tarres, Fiac/Toulouse, catalogue

2002
Le Manuscrit trouvé dans la bouteille, cur. Hilde Teerlinck, CRAC Altkirch
Vidéo topiques, Musée d'art moderne et contemporain de Strasbourg, catalogue
Récits, Abbaye Saint-André, Centre d'art contemporain, Meymac
(des)enchanté(é)s, Espace Croisé, Éric Deneuville et Mo Gourmelon, Roubaix

2001
Je t'aime… moi non plus, exposition itinérante en Chine, cur. Hilde Teerlinck
CRAC Altkirch, catalogue
Familienbild, Neue Geselschafft für Bildende Kunst e. V. Berlin, catalogue
The inner State of Health, Kunstmuseum Liechtenstein, Vaduz, Liechtenstein, catalogue
Azerty, Collection FRAC Limousin, Musée national d’art moderne-Centre Georges Pompidou, Paris, catalogue
Guerre et Paix : Alain Declercq, Joël Bartoloméo, Ecole Régionale des Beaux-Arts, Rouen
Milan – Europe 2000, Milan, Italie, catalogue
Biennale du Caire, Le Caire, Egypte, catalogue
Collections particulières, Le Bon Marché, Paris, catalogue

2000
Présumés innocents, CAPC-Musée d’Art Contemporain, Bordeaux, catalogue
Collection Yvon Lambert, Avignon, catalogue

1999
CÔTE OUEST – Young French video artists, Santa Monica Museum of Art, Santa Monica, Californie
FIAC, Galerie Alain Gutharc, Paris
Exit, art and cinema at the end of the century, Chisenhale Gallery, Londres, GB
L’emploi du temps, Traverse Vidéo, Lycée des Arènes, Toulouse, cur. Simone Dompeyre, catalogue
Soft Résistance, Galerie Carlier Gebauer, Berlin

1998
Premises, Guggenheim Museum Down Town, en collaboration avec le Musée national d’art moderne - Centre Georges Pompidou, New York, USA, catalogue
That's life, Biennale de Montréal, Montréal, Canada
C’est la vie Centre de Photographia de la Univercidad de Salamenca, Salamanca, Espagne ; Centre International d’Art Contemporain de Montréal, catalogue
Every Day, 11ème Biennale de Sydney, Sydney, Australie, catalogue
Le printemps de Cahors, Cahors, catalogue
C’est la vie, Centre d’Art Contemporain de Bruxelles, Bruxelles, Belgique, catalogue

1997
7ème semaine internationale de vidéo, Saint Gervais, Genève, Suisse, catalogue
Les 10 jours de l’Art Contemporain, FRAC Poitou-Charentes, Angoulême
Club du Capitaine PIP, intervention du 03/03/97, Espace Jules Verne - Centre d’Art Contemporain, Brétigny-sur-Orge
Transit, FNAC, Ecole nationale supérieure des beaux-arts, Paris, cur. Christine Macel, catalogue
Beyond the banal: French Art in the 90’s, Grey Art Galery, New York ; Pittsburgh Center for the Arts, Pittsburgh, USA, catalogue

1996
12ème Atelier des Pays de la Loire, Saint-Nazaire, exposition organisée par le FRAC Pays de la Loire, catalogue
Autoreverse 2, Le Magasin, Grenoble
69/96 dédoublements et autoportraits par procuration, Galerie Art et Essais, Université Rennes II, Rennes, organisation : Pierre Leguillon

1995
6ème semaine internationale de vidéo, Genève, Suisse
Sit down and wacht it, Space Artists, New York, U.S.A.
Esthétique de l’ordinaire, Mois de la photo, Ecole Supérieure d’Art et de Design, Reims
Joël Bartoloméo
, Bar du couvent, soirée du 11/03/95, Paris

1994
Points de vue, images d’Europe, Musée national d’art moderne-Centre Georges Pompidou, Paris, exposition itinérante, catalogue
Atelier 94, ARC-Musée d’art moderne de la Ville de Paris, Paris, catalogue
Autres directions, Espace Jules Verne-Centre d’Art Contemporain, Brétigny-sur-Orge, catalogue
Champs Magnétiques, Bordeaux

1993
Love again, Kunstraum Elbschloff, Hambourg, catalogue
Ici Paris. Nouvelles tendances de la Vidéo en France, Musée national d’art moderne-Centre Georges Pompidou, Paris, exposition itinérante, catalogue
Arrêt sur image, La Zommée, Montreuil, catalogue
Abao a qou, EPE, Paris
En 2 temps, 3 mouvements, Galerie de l’Ecole des Beaux-Arts de Nîmes, Nîmes

1990
L’art est un jeu d’enfants, Ménagerie de verre, Paris


Mentions dans catalogues
2006
Mo Gourmelon, Les temps différés de Joël Bartoloméo, décembre 2002, Espace Croisé 1994-2006, éd. Espace Croisé. Dir. Eric Deneuville.
Mo Gourmelon et Eric Deneuville, exposition D’ici là, entretien réalisé en janvier 1996, Espace Croisé 1994-2006, éd. Espace Croisé.
Benjamin Thorel, Telle est la Télé, p.87 ; Vision du quotidien, éd. Cercle d’art, Paris.
Isabelle de Maison Rouge, Mythologie Personnelles, éd. Scala, Paris, p.31 ; la vie ordinaire comme matériau.
2003
Portrait d’artiste, Turbulences Vidéo, revue trimestrielle n°38, janvier 2003, par Gabriel Soucheyre
2002
Nicolas Thély, Internationan News, Paris, Contemporary, novembre 2002, p.28
2001
Annette Philp, “Joël Bartoloméo”, cat. The inner State of Health, Kunstmuseum Liechtenstein, Vaduz
Dominique Stella, “Joël Bartoloméo”, cat. Milano-Europa 2000, éd. Electa
Denys Riout, Qu’est que l’art moderne, Gallimard, Folio/Essais, p.401.
Joël Bartoloméo, “notes”, cat. Collections FRAC-PACA 1989-1999, éd. Actes Sud
Joël Bartoloméo, “Autoportraits en miroir”, cat. Printemps de Cahors, éd. Actes Sud
Donald Williams, “Joël Bartoloméo”, cat. Biennale de Sydney
Anaïd Denir, “Joël Bartoloméo”, cat. Transit, éd. FNAC-ENSBA, Paris
Joël Bartoloméo, “Maintenant ou jamais” : carnets de notes et états des lieux (vidéos)”, propos recueillis par Pierre Leguillon, cat. 12ème Ateliers Frac des pays de la Loire, éd. FRAC Pays de la Loire
1994
Hervé Laurent, “A propos d’une tarte au citron”, cat. Ateliers 94, éd. Les Amis du Musée d’art moderne de la Ville de Paris
Nathalie Viot, “Objectivation”, entretien, cat. Autres directions, éd. Centre d’Art Contemporain, Brétigny-sur-Orge
1993
Stéphanie Moisdon, “Joël Bartoloméo”, cat. Ici Paris. Nouvelles tendances de la vidéo en France, éd. Musée national d’art moderne - Centre Georges Pompidou, Paris


Articles de presse
2011
Emmanuelle Lequeux, “Comment dire...”, Le Monde, 13 mars 2011.
2009
Olivier Tartart, "Projet artistique avec l’hôpital…", La Voix du Nord, 26 janvier 2009.
Virginie Varlet, "Un autre Regard sur ces « patients passionnants »", Le Phare Dunkerquois, 29 janvier 2009.
Pa. D.-L, 7ème Est, Joël Bartoloméo, Dunkerque Expansion, mars 2009.
2008
Emmanuelle Lequeux, "Changer de pédagogie chaque année", Beaux-Arts Magazine n°285, mars 2008, p.47.
Anne-Laure Quilleriet, Christian Lacroix en images, L’Express Styles, 19 juin 2008.
2007
Françoise-Claire Prodhon, "La règle du Je", AD, février-mars 2007, p.44-45.
Catherine Framblin, “Joël Bartoloméo“, Art Press n°330, janvier 2007, p.87.
“Mots et image de Joël”, Dernières Nouvelle d'Alsace, 16 janvier 2007.
2002
Nicole Grentzingerr, “Les deux faces d'un prisme” ,L'Alsace, 11 décembre 2002.
Sandra Cattini, “Joël Bartoloméo”, Art Press n°280, juin 2002.
Brigitte Ollier, “Bartoloméo au bois dormant”, Libération, 16 avril 2002.
Nicolas Thély, “Le cahier du cinéma”, Les Inrockuptibles n°335, 24-30 avril 2002.
Emmanuelle Lequeux, “Joël Bartoloméo : Si je m'attache à la réalité…”, Aden, 17-23 avril 2002.
2001
Patrice Joly, “Guerre et paix”, Zéro deux.
Laurie Attias, “Joël Bartoloméo”, Frieze, mai 2001, p.113-114.
Sandra Cattini, “Joël Bartoloméo. Galerie Alain Gutharc”, Flash Art, janvier/février 2001.
1999
Arnaud Visinet, “Investigations intimes”, Bref, hiver 99/2000.
Dominic Eichler, Soft Resistance, Frieze, septembre 1999.
Emmanuelle Lequeux, “Désir, du lat. desirare, regretter l’absence de”, Aden, 17-23 novembre 1999.
Michel Guérin, “Trois manières de photographier l’identité humaine”, Le Monde, 14-15 novembre 1999.
Brigitte Ollier, “Bartoloméo dans le rouge”, Libération, 13-14 novembre 1999.
Geneviève Breerette, “Face à face artistiques, à froid et à chaud”, Le Monde, 7-8 novembre 1999.
Sébastien Gokalp, “Joël Bartoloméo”, Le Journal des Expositions, novembre 1999.
1998
Jade Lindgaard, “Home cinéma”, Les Inrockuptibles n° 153, 27 mai-2 juin 1998.
Agnés Bozon-Verduraz, “Mes Vidéos”, Télérama n°2525, 3 juin 1998.
1997
Brigitte Ollier, “Duos intimes”, Libération, 19 août 1997.
Clarisse Hahn, “Joël Bartoloméo : famille, action, hilarité, horreur”, Omnibus, avril 1997.
Laurent Goumarre, « Joel Bartoloméo, Revue Ex æquo, mars 1997, p.61.
Denis Angus, “Joël Bartoloméo, un art de famille”, Technikart n° 8, décembre-janvier.
Jean-Paul Fargier, “Joël Bartoloméo, Torero de la vidéo”, Le Monde, 25 décembre 1997.
Vincent Lavoie, “Joël Bartoloméo”, Parachute n° 83, juillet 1997.
1995
Brigitte Ollier, “Lili, les jumeaux et le chat dans l’œil du père”, Libération, 2-3 décembre 1995.
Brigitte Ollier, “Joël Bartoloméo et ses bonnes bobines”, Libération, 13 octobre 1995.
Jean-Paul Fargier, “Le grand retour de l’ennui…”, Le Monde, 6 janvier 1995.
1994
P. Cassagnau, “Les interfaces du réel”, El Gia, mars 1994.
“Questionnaire”, l’Armateur n° 12, été 1994.
“Autres directions”, compte-rendu, Bloc-Notes n° 6, printemps 1994.
Elisabeth Lebovici, “Le petit chat n’est pas mort”, Libération, 19 avril 1994.
1993
J.Y. Barbichon, “A 4 ans je dessinais…”, Bloc-Notes n° 4, automne 1993.
Christine Van Aasche, “Vidéo Française des années 90 ”, Le magazine, Centre Georges Pompidou, 15 mai-15 juillet 1993, p. 40.
J.P. Fargier, "A quoi pensent les vidéastes", Le Monde du 3 juillet 1993.


Collections publiques
Mes vidéos 91/95, 2003, Centre de l'image contemporaine, Genève
Opération séduction, 1999, Collection Yvon Lambert, Avignon
La fille à la robe rouge, 1999, FNAC, Paris-La Défense,
Petites scènes de la vie ordinaire 1, 1992-1993, FNAC, Paris-La Défense
Lili m’a dit, 1997, FRAC Languedoc Roussillon, Montpellier
Sélection de vidéos, FRAC PACA, Marseille
La tarte au citron, 1993, CNAC-Centre Georges Pompidou, Paris
Lili m’a dit, 1997, CNAC-Centre Georges Pompidou, Paris
Mes vidéos 91/95, 1995, FRAC Limousin, Limoges
Le chat qui dort, le jeudi de l’ascension, MAM ville de Paris
Marie L. MAM ville de Paris
Sans titre, Diptyque Photo, Sept 2008, FRAC NPDC Dunkerque
Comment on fait pour arrêter de boire, Vidéo, 2mn22, FRAC NPDC Dunkerque


Editions
2005, Le Dormeur, carte postale, Château-Gonthier, 1000 ex.
Multitude n°15, hiver 2004, édition Exils, Paris
Turbulence vidéo n°38, janvier 2003
Joël Bartoloméo, catalogue monographique, édité par l’Ecole des Beaux-Arts de Châteauroux et la Galerie Alain Gutharc, direction Lionel Balouin, novembre 2001
Opération Séduction, carte postale, éditée en 2000 par La Collection Yvon Lambert, Avignon
Le Cahier des rêves, éd. l'Espace Croisé, Roubaix, 1000 ex., décembre 2002
Mes vidéos 91/95, support VHS, éd. Bureau des Vidéos, Paris, épuisé


Radio Télévision
Mes Vidéos, Arte, le 3 juin 1998, à 0h15 à 0h40
La tarte au citron, Arte, le 23 mai 2009, à 18h05, cut-up